Conseil, Conformité et Validation
TÉLÉPHONE +39.051.531624
NOS BUREAUX

Lun - Ven 8:00 - 18:00

Adresse

via G. Matteotti 25/2 - Villanova di Castenaso (BO)

Journal de bord COVID-19: Phase 2

Journal de bord COVID-19: Phase 2

“Le football s’est arrêté, de soixante millions d’entraîneurs à soixante millions de présidents de conseil”. Ma partenaire se plaint alors qu’elle abandonne une des mille conversations qu’elle fréquente. Je ris sous cape, en pensant à la véracité de ces mots, nous sommes bons, très bons pour juger les actions des autres.

Sur la phase 2, je n’avais pas l’intention d’écrire, j’ai la chance de ne pas avoir à choisir entre santé et salaire, entre qui doit travailler ou qui doit encore attendre, entre devoir apporter une contribution pour survivre et, en même temps, lutter pour obtenir des fonds qui n’existent pas et n’ont jamais existé. Sans penser aux immenses difficultés que connaissent certaines entreprises, contraintes de se réinventer dans les technologies et les méthodes de travail après des décennies d’inaction et de pratiques consolidées. Oui, j’ai la chance, dans un moment difficile comme celui-ci, de pouvoir me taire et de ne pas être obligé de décider.

Ce qui m’inquiète, c’est la perception que le monde n’a pas encore compris que la sortie de la phase 1 ne sera pas comme la fin de la Seconde Guerre mondiale, avec la foule dans les rues, les baisers, les câlins et les grandes fêtes. Il s’agira très probablement d’un ballet entre la phase 2, la phase 1, la phase 3, la phase 1, la phase… Des foyers isolés peuvent survenir dans certaines régions, ce qui entraînera un confinement temporaire, sera un lent et long parcours en attendant un remède ou un vaccin.

Beaucoup de gens devront comprendre que la sortie de la phase 1, même lorsqu’il s’agira de travailler, ne sera pas un redémarrage normal du point où nous nous sommes arrêtés, mais ce sera quelque chose de complètement différent. Il n’y aura plus les petites aides et les amortisseurs que nous avions dans la phase 1, nous devrons le faire seuls, en faisant face à des problèmes économiques et logistiques auxquels nous ne sommes pas préparés. Ce ne sera pas facile, mais nous devrons nous y habituer.

Alors je pense à ce que je vais devoir faire, je sais que je vais devoir me réinventer sans solutions drastiques (je ne vais pas produire de masques), je vais devoir me préparer à une phase de transition exceptionnelle, revoir le travail de notre équipe et trouver les meilleures solutions pour continuer à fonctionner avec un maximum d’efficacité.

Nous sommes des Italiens, nous avons toujours fait preuve d’une grande inventivité, aujourd’hui plus que jamais ce sera la solution pour sortir de la crise.

Entre-temps, ils passent les premiers jours de la phase 2, les nouvelles parlent d’Italiens responsables : pas de rassemblement, pas d’assaut sur les trains. Je regarde vers l’avenir, avec confiance.

Fabio Farneti

Photo by Gustavo Fring from Pexels